• Partie I ~ Past Memories ¤ Prologue

    Dans les rues d'Oxford il n'y avait points de chats, dans celles de Paris, point d'âmes qui vivent, à Pékin, c'était si calme qu'on aurait pu entendre les mouches voler... mais aucunes mouches ne voltigeaient dans les airs... C'était si calme partout dans le monde, qu'il rendait mal à l'aise; d'habitude on trouvait toujours du monde dans le petit café joyeux d'à côté, mais aujourd'hui, rien.

    Car la peur régnait dans l'esprit de chaque être vivant, les animaux se terraient dans leur terrier ou sous un rocher. Les humains eux étaient tous dans leur appartement ou maison, réunis autour d'une radio sûrement posée sur table, attendant des nouvelles cruciales:

     "- D'après les chefs d'états de chaque pays, l'ordre de lancement des bombes sont maintenus, la guerre continuera, nous pensons, lorsque le monde sera détruit, je vous conseille de vous enfuir sous terre, dans des bunkers, ou même si vous n'en avez pas, allez dans vos caves, prenez des provisions et de quoi survivre, il reste 4h34min avant que la fin du mon... pardon, que les bombes soient lancées. Bonne soirée, il est 19h26 sur France¤Informations... Attendez! Souvenez-vous, lancement des bombes à minuit!"

    Ce message était diffusé dans chaques radios nationales, traduits sous toutes les langues, de l'Anglais à l'Allemand, du Français à l'Italiens, etc... Toutes ces radios rappelaient à chaque habitants de leur pays, les bombes seront lancées à minuit. Et tous savaient que leur vie arrivait à ses termes.

    Le temps s'écoula lentement, chacun regardait leur montre, et voyait défiler à petit pas les secondes qui passaient, et leur mort s'approcher. Les femmes apaisaient la peur de leurs enfants tandis que les hommes réunissait le maximum de provisions à emporter avec eux. Les bêtes sauvages, elles, savaient qu'il allait se passer quelque de grave, de terrifiant. Mais les petits êtres domestiques, se blottissaient contre leurs maîtres, ou au fond de leur cage et, certains s'enfuyaient dans la nature.

    20h24 - 21h49 - 22h19, indiquait la montre d'un petit enfant:

    "- Que va-t-il se passait maman ? Demanda naïvement cet enfant.

    Rien, ne t'inquiète pas, tout va bien se passer, répondu celle-ci, mais, au fond d'elle, cette mère savait qu'elle retrouverait son enfant dans un autre monde, après la mort."

    22h49 - 23h03 - 23h17 - 23h39 - 23h51, plus que neuf minutes, 23h56

    Dans une salle de contrôle, la peur demeurait, dans 4 minutes, chaque pays lanceront plusieurs bombes nucléaires, ce qui achèvera le monde, 3 minutes, 2 minutes, 1 minute. Minuit, le son des cloches retentissaient dans les églises Tous retinrent leur souffle et le commandant appuya sur le bouton marqué d'un symbole "attention". Ce geste fut répéter par plusieurs centaines de personnes. A la radio de France¤Informations, un journaliste faisait quelques petites blagues pour relâcher l'atmosphère mais resta toujours tendu.

    On vit dans le ciel des boules de feu à toute allure s'abattrent sur la terre. Pendant quelque seconde on n'entendit plus rien, comme si le son était coupé puis un grand bruit terrifiant explosa dans la nuit, des nuées de gaz radioactif s'échappèrent de chaque bombes lancées, qui brûlaient tout sur leur passage, des incendies se déclarèrent, mais cette fois, point de sapeurs-pompiers vinrent éteindre ces feux, on sut tous que cette nuit, rayèrent la faune et la flore de la terre.

    Ou presque...

    (Ce prologue était plutôt descriptif, désolé mais ça va être une partie qui expliquera ce qui c'est passer! Bref j'espère que vous avez aimé et j'essayerai de poster la suite le plus souvent possible!)

    (sur wattpad : https://www.wattpad.com/253114567-kell-apocalypse-partie-i-~-past-memories-%C2%A4)

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    2
    Jeudi 5 Mai 2016 à 18:54
    1
    Jeudi 5 Mai 2016 à 13:48

    Ouah ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :